Les paroissiens du pôle Orléans-Bionne-Forêt en récollection


La journée en images

Ce samedi 29 novembre, quelques 85 personnes du pôle Orléans-Bionne-Forêt (OBF) se sont retrouvées à Vitry aux Loges. Cela répondait au souhait de notre évêque (cf. La Lettre de Rentrée), de voir les pôles organiser une journée de récollection.
Une journée similaire fut vécue l’an passé, afin d’aider chacun à s’approprier la mise en place des pôles missionnaires. Les très bons échos de cette journée à Saint Benoît invitaient à renouveler cette forme de rencontre-partage, et Mme Dominique Vasset fut une nouvelle fois sollicitée pour notre plus grande satisfaction.
Pour cette année, l’idée était de répondre à la demande de notre évêque, en nous aidant de l’exhortation apostolique du pape François “La Joie de l’Évangile”. Chacun étant appelé à faire vivre son Église, il semblait opportun de partir ce que le pape dit des agents pastoraux. En réponse à la demande du Pôle, Dominique Vasset constata que les chapitres proposés apparaissent comme des commandements : oui au défi …, non à …, non au …, oui aux… Elle eut donc l’idée de nous faire cheminer à partir d’un enseignement sur “les 10 commandements” ou “10 Paroles” d’une part, puis sur “les Béatitudes” d’autre part.
En hébreu, le mot Parole donne une idée d’action, d’événement. Les 10 Paroles que Moïse rapporta au peuple hébreu sont un enseignement, et s’articulent autour de deux centres : Dieu et le prochain. Les premiers commandements (1er centre) sont tournés vers Dieu, exprimant la relation du peuple avec son Dieu. La relation que Dieu établit avec son peuple est un don gratuit, mais en même temps elle est très exigeante si l’on y répond positivement. Notamment le jour du sabbat, l’homme est invité à chômer, non dans le simple but de ne rien faire, mais afin que chacun puisse rencontrer son dieu. Dans ce repos sabbatique, l’homme est invité à considérer son prochain, puisque tous les hommes sont à égalité devant Dieu. Le 2e centre vers lequel nous mènent les 10 Paroles, nous tourne vers le prochain. D’une part les parents transmettent la vie qui est un don de Dieu, d’autre part il est important de donner au prochain toute sa valeur en lui rendant gloire, c'est-à-dire en lui donnant toute son importance. Les 10 Paroles sont en quelque sorte une feuille de route pour les hébreux quittant l’Égypte, et peuvent se résumer ainsi : vivre dans une fidélité créative.
L’après-midi, Dominique Vasset nous a fait réfléchir sur ce qui est une belle suite aux Paroles du Premier Testament, les Béatitudes selon saint Luc. Ces béatitudes sont un point important de ce que nous transmet Jésus. Dans le même esprit que le Décalogue fut transmis par Moïse au peuple hébreu, les Béatitudes sont une ligne de vie donnée par Jésus et transmise par l’évangéliste. Luc nous fait ainsi découvrir qu’elles sont aussi importantes que les 10 commandements du temps de Moïse. En effet, Luc nous interpelle dans notre aujourd’hui, nous qui lisons ce texte. C’est pour cela aussi que le mot “maintenant” est utilisé à deux reprises, pour signifier le présent de l’existence chrétienne qui lie de façon importante la participation au royaume de Dieu. Le mot “Heureux” n’exprime pas un souhait, mais une constatation : au temps où l’évangile est écrit, les chrétiens qui ont faim sont déclarés heureux, car ils vivent d’une manière qui engendre la vie pour leurs frères (en actualisant pour aujourd’hui : ils refusent une culture de mort). C’est le même message que Luc nous transmet à travers ses lamentations : malheureux. Il nous interroge pour que nous regardions en qui nous voulons mettre notre confiance : en nous ? en nos biens ? ou alors en Dieu le Père ?
La dernière béatitude de Luc invite à aimer ses ennemis. Il rejoint en cela le Décalogue dans lequel la relation au prochain est très importante : l’amour des ennemis, c’est refuser d’être éloigné des autres. Et c’est précisément ce que nous dit le pape François.
Cette belle journée de réflexion et de méditation fut également l’occasion de nous retrouver entre personnes des diverses paroisses du pôle OBF. Retrouvailles, rencontres, dans la convivialité d’un accueil très chaleureux le matin, et d’un repas très copieux avec tout ce que chacun avait apporté pour partager mets salés et sucrés. La nourriture si elle fut copieuse et délicieuse dans les assiettes, fut surtout très riche spirituellement, par l’enseignement reçu de la part de Mme Dominique Vasset, ainsi que par les pistes de réflexion et de méditation que le père Philippe Gauthier nous a données après chaque exposé. Un très grand merci pour la qualité de cette fraîche, mais très riche journée.
Patrice Huboux

Témoignages de participants

Une belle journée !
Rien n'y a manqué !
Soleil extérieur et intérieur :
Bien préparée et menée par le Père Philippe et ses co-équipiers.
Enseignement bien ancré dans l'Écriture et dans la vie.
Temps personnel de réflexion et de prière au silence impressionnant.
Fraternité dans la prière comme dans le repas plein de bonhommie.
Belle ouverture sur la Mission vécue à travers le pôle OBF.
Le groupe de partage de l'APM a été source de communion, d'encouragement réciproque devant la Moisson abondante pour de trop peu d'ouvriers.
Un bémol, toutefois : la prière de fin a été un peu longue.

Un grand MERCI à tous ; sans oublier les chauffeurs d'un parcours confortable !
Sr Christa

Je l'ai beaucoup aimée, la rencontre, le partage, l'ouverture dans le petit groupe. On avait l'impression qu'on se connaissait depuis longtemps. Tous nous avons parlé de : faire le chemin, les béatitudes, la fidélité créatrice... Le temps a été court tellement on avait envie de continuer. A continuer l'année prochaine.
Sr Angèle