"Entendez l'appel du Christ, allez vers les autres frères ! Venez partager la joie d'une communauté qui aura son premier SAINT dans l'histoire de son cheminement vers Dieu."

Concert en images

Un temps de grâce avec la communauté hmong !

« Nous ne sommes pas des hmong orphelins nous avons des frères en Christ de par le monde entier, une grande famille universelle »... indiquait le programme de la belle rencontre de chants, prière et louange offerte à Saint Jean Bosco et à l’Argonne par la communauté catholique hmong d’Orléans. Quelle joie et quel honneur d’avoir eu le privilège d’entendre et de partager ces chants et quelques phrases de méditation en ce samedi 10 décembre. La beauté des mélodies était servie par la qualité du chant, par la joie de chanter, par l’efficacité simple de la direction de ces voix qui depuis des mois, après les heures de travail, se sont apprivoisées les unes aux autres pour un résultat magnifique. Tout simplement merci !

La grâce de la béatification des 17 martyrs du Laos qui avait lieu à Vientiane le lendemain a, sans aucun doute, habité les nombreuses personnes, hmong, lao et d’autres origines de notre communauté paroissiale venues communier à ce moment de reconnaissance. Reconnaissance de l’identité culturelle de ce peuple qui prend de plus en plus sa place au sein de notre Eglise, faite de peuples du monde. Reconnaissance du chemin de foi de ces familles venues de l’exil et qui nourrit, par la vie de ces familles et le sang de leurs nouveaux bienheureux, la foi de toute l’Eglise.

La célébration du lendemain, à Pithiviers, faisant mémoire des bienheureux martyrs parmi lesquels le père Michel Coquelet qui y a vécu pendant sa jeunesse, a couronné ce temps de grâce avec la participation de divers prêtres du diocèse, deux prêtres laotiens, nombreux chrétiens du secteur auxquels se sont joints des Lao, Hmong et bien d’autres de toute origine venant d’Orléans et de la région parisienne. Lors de son homélie, le père Pinkéo Pradaxay a résumé en trois phrases la vie des missionnaires martyrs du Laos : ils sont allés là où personne ne voulait aller ; ils ont vécu pauvres avec les pauvres ; ils ont obéi à l’Evangile et à l’Eglise restant, jusqu’à la mort, avec leur peuple.

Que le témoignage de la foi de ces peuples continue d’irriguer la foi de notre Eglise des peuples du monde.

Témoignage d'une choriste

Les nouvelles mélodies apportées aux chants de prière hmong ainsi que les nouveaux chants traduits en langue hmong sont un travail approuvé et soutenu par l’aumônerie hmong de France dans le but d’unifier et de rassembler les communautés hmong en France.
Les chants universels traduits en hmong rassemblent les hmong avec les autres communautés ; Prier et chanter en frères, chacun dans sa langue.
Cela fera 3 ans que le groupe chorale hmong d'Orléans a vu le jour, dirigé par monsieur Ly Yeng. Le premier objectif de ce groupe chorale est de faire vivre les célébrations hmong présidées par le Père François Roulleau. Le second objectif, donné par l'aumônerie hmong de France est de former les membres du groupe chorale pour chanter les chants liturgiques qui ont été renouvelés par une mélodie plus "moderne" ainsi que les chants universels traduits en langue hmong. C'est un premier pas vers le changement, vers l'ouverture aux autres... Cela prendra du temps pour que les aînés acceptent cet élan nouveau et que les jeunes générations commencent à apprendre.
Chaque représentant de communauté hmong a la lourde responsabilité d'apporter au sein de sa propre communauté ce vent frais de changement. Sur Orléans, nous avons la chance d'avoir un responsable qui est à l'aise autant avec les aînés que les plus jeunes, et qui a su faire confiance aux membres pour leur faire comprendre ce que c'est que d'être disciple-missionnaire.
Organiser un concert de chants liturgiques et universels à Don Bosco, c’est une première pour la communauté hmong catholique d’Orléans. Le lieu est ciblé d’office : église de Don Bosco car le nouvel orgue fraîchement baptisé par le Père Evêque Jacques Blaquart en septembre dernier n’attendait plus qu’un évènement de cette ampleur pour lui donner toute sa splendeur ! Si Dieu a une voix, c’est bien celle de l’orgue ! Et nous l’avons bien entendu accompagner magnifiquement les chants hmong. Bravo Robin !! Le moment était propice pour vivre en communion avec la béatification des martyrs du Laos dont la cérémonie s’est déroulée le dimanche 11 décembre 2016 à Vientiane au Laos. Une délégation de la communauté laotienne est partie sur place pour être témoin de cet évènement. Parmi les 17 martyrs, il y a le Père Michel Coquelet, originaire de Pithiviers et le catéchiste hmong Paul Tho. Depuis plus de 60 ans que Jésus est venu parmi le peuple hmong, c’est le premier Bienheureux hmong qui devient un exemple de foi pour chacun de nous.
Ce fut une joie de vivre ensemble ce temps de prière en chant !
Une joie d’aller annoncer à toutes les communautés hmong de France d’accueillir ce changement bénéfique pour tous et surtout pour la génération à venir…

Joanne, cté hmong