Année de la foi 11 octobre 2012 - 24 novembre 2013

Présentation de l'Année de la foi

Le 11 octobre 2011, le pape Benoît XVI a écrit une lettre apostolique Porta Fidei, « la porte de la foi », pour promulguer une Année de la foi qui commencera le 11 octobre 2012 (50 ans après l'ouverture du Concile Vatican II et 20 ans après la publication du Catéchisme de l'Église catholique). Cette Année se terminera en la solennité du Christ Roi de l'univers, le 24 novembre 2013. Le pape entend ainsi souligner « la force et la beauté de la foi », la grâce du Concile Vatican II et la contribution importante du Catéchisme de l'Église catholique en vue de « la nouvelle évangélisation pour la transmission de la foi chrétienne » (thème de l'Assemblée générale du Synode des Évêques d'octobre 2012).

* En organisant cette « Année de la foi », le pape poursuit, après l’Année Saint-Paul et l’Année du prêtre, son objectif d’approfondissement des fondamentaux théologiques, spirituels et pastoraux de la foi des catholiques.

L’image symbole de l’Année de la Foi

Le Christ de la cathédrale de Cefalu en Sicile est le symbole de l’Année de la Foi. Le Christ de Cefalu est dit : « Pantocrator » qui signifie Christ en gloire. Il s’agit d’une représentation artistique de Jésus Christ dans son corps glorieux. Le Christ «Pantocrator» est une représentation privilégiée de l’art byzantin; le Christ est représenté généralement assis sur un trône de gloire, tenant le Livre des Saintes Ecritures dans la main gauche et de la main droite esquissant un geste de bénédiction.

Pourquoi vivre l'année de la foi

* Dans la lettre apostolique Porta Fidei, a commenté Mgr Rino Fisichella, Président du Conseil pontifical pour la Nouvelle Evangélisation, le pape Benoît XVI a souligné l’exigence de retrouver un chemin de foi capable de mieux éclairer la joie qu’il y a à rencontrer le Christ, puis la coïncidence entre l’Année de la foi et le cinquantième anniversaire de l’ouverture du Concile Vatican II et le vingtième anniversaire de la publication du Catéchisme de l’Eglise catholique.

* Cette année particulière « entend avant tout soutenir la foi des nombreux croyants qui, dans l’agitation du quotidien, ne cessent de témoigner dans leur vie du Seigneur. Si ce témoignage n’est pas pris en compte dans la société, il est précieux aux yeux de Dieu... C’est ce qui permet, aujourd’hui comme hier, à l’Eglise de se présenter au monde avec la force de la foi et l’enthousiasme des simples. [...] L’Année de la foi doit être pour la communauté chrétienne d’offrir à qui vit dans la nostalgie de Dieu le désir de le retrouver ».

* Pour cela, il est nécessaire de "redécouvrir les contenus de la foi, professée, célébrée, vécue et priée... Ce programme délicat doit s’appliquer avant tout dans la vie quotidienne des croyants, puis dans la pastorale ordinaire d’une communauté devant retrouver sa nature missionnaire en vue de la Nouvelle Evangélisation...


* Il faut donc donner une place importante à la prière et à la messe, source et accomplissement de la vie chrétienne".

Les outils pour l'année de la foi

~~ Le Saint-Siège présente l'Année de la foi

~~ "La nouvelle évangélisation n'est pas une formule passe-partout"

~~
Note avec indications pastorales pour l'Année de la foi

~~
Des sites Internet pour vivre l'Année de la Foi

~~
Redécouvrir le Catéchisme de l'Eglise catholique pendant l'Année de la foi

~~
Aux origines de la foi chrétienne avec les Pères de l'Eglise

~~ La-Croix.com : Le Vatican annonce le programme de l'Année de la foi

~~
Logo et explication du logo pour l'Année de la Foi [3 311 KB]

~~ Prochainement :
L'hymne spécial, « Credo Domine, Adauge Nobis Fidem », est une invocation au Seigneur pour qu'il accroisse notre foi, doublé d'un guide pastoral (Vivre l'Année de la foi), d'abord destiné aux paroisses.

~~ De par le monde, les fidèles participant aux cérémonies recevront une reproduction du Christ de la cathédrale de Cefalù, avec au dos la profession de foi.