Dimanche 27 septembre 2020
THÈME : Contraints de fuir comme Jésus-Christ
Le thème choisi par le Saint-Père pour la 106ème Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié est « Contraints de fuir comme Jésus-Christ », afin de mettre l’accent sur la pastorale des personnes déplacées à l’intérieur de leur pays (PDI).

Célébration en images

« Contraints de fuir comme Jésus-Christ.
Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les déplacés internes »

En ce 26ème dimanche du temps ordinaire, nous, paroissiens de tous horizons de Don Bosco, nous avons vécu la 106ème journée mondiale du migrant et du réfugié. Par la grâce du Seigneur, chaque communauté était représentée tant dans sa diversité des costumes que par les chants ; Ceci afin de bien marquer le fait que chaque personne est unique aux yeux de Dieu et que chaque migrant et/ou chaque réfugié a son propre parcours de vie. On a toujours cette sensation que le migrant et le réfugié ne sont importants que lors de cette journée spécialement dédiée pour eux ; Non ! C’est au quotidien que chacun et chacune de nous devrait porter cette attention car chacun de nous est ou sera amené à migrer à un moment donné de notre vie. Pour la plupart d’entre nous, nous n’oublions pas le pèlerin que nous avons été à marcher avec la peur au ventre pour espérer un lendemain meilleur. Certains atteignent leur but dans les pays d’accueil, tandis que d’autres ne resteront que dans les souvenirs des proches. Migrer et chercher refuge c’est bien synonyme de souffrance et d’angoisse. Continuons de porter tous ces êtres en quête de sécurité et de bonheur dans nos prières et surtout n’oublions pas d’où nous venons !
Joanne YANG

Journée Mondiale du Migrant et du réfugié 2020

Dimanche 27 septembre 2020
Thème : « Contraints de fuir comme Jésus-Christ. »

Chaque année, cette journée nous rappelle les convictions de l’Eglise catholique, celles de faire connaitre au monde son profond attachement au respect de la dignité des migrants, des demandeurs d’asile et de leurs droits. Dans son message pour la Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié, le pape François reprend les quatre verbes de la JMMR 2018 pour les appliquer aux déplacés internes : « Contraints de fuir comme Jésus-Christ. Accueillir, protéger, promouvoir et intégrer les déplacés internes ». Cette année, une attention particulière est portée aux personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays dits « déplacés internes », contraintes comme l’Enfant-Jésus et ses parents à quitter leurs foyers, leurs domiciles et de devenir « réfugiés » dans leur propre pays. Dans le monde, ils sont 41 millions dans cette situation.
** Message du pape François pour la JMMR 2020 [1 083 KB]
**
Un site pour aller plus loin et trouver tous les documents...