29 septembre 2019
Messe de rentrée
Journée Mondiale du Migrant et du Réfugié

La célébration en images

Il ne s’agit pas seulement de migrants... mais de NOUS TOUS !

Une fois encore l’église des peuples du monde, s’est révélée berceau de l’Eglise catholique à l’Argonne, Eglise qui s’ouvre à tous les hommes et femmes d’où qu’ils viennent : migrants, refugiés, demandeurs d’asile, Français de longue ou de fraîche date ! Cette messe de rentrée, coïncidant par un heureux hasard du calendrier avec la Journée mondiale du migrant et du refugié, a permis à notre communauté de prendre conscience que des hommes et des femmes de toute origine, langue, couleur et culture nourrissent notre vitalité.

L’appel solennel de chaque répondant / répondante par père Gauthier a permis de rendre visibles ces femmes et ces hommes qui simplement, jour après jour, prennent soin de la vie de la communauté. Avec l’EAP ils et elles tissent les couleurs de notre Eglise des peuples du monde ouvrant avec nos pauvres moyens des chemins pour une Eglise où chaque baptisé se sent responsable de l’ensemble... sans attendre que d’autres décident ou fassent à sa place. N’est-ce pas cela qu’a voulu notre évêque confiant la paroisse au soin de l’EAP ? Les quelques drapeaux déployés pendant la procession des offrandes faisaient appel non pas à des nationalismes d’un autre temps, mais aux racines de chacun de nous, à l’histoire qui a façonné et façonne chacun de nos peuples !

Et la joie et la fête se sont poursuivies par le repas partagé dans un presbytère rénové. L’inauguration a été marquée par la bénédiction d’une belle croix brodée par des mains hmong et par le baptême de chaque salle avec des noms qui nous parlent... salle Charles Adam (ancien curé et bienfaiteur de notre paroisse) ; salle Abbé Guérin (fondateur de la JOC en France et rappel de la matrice mission en monde ouvrier de notre paroisse) ; salle Enfants du monde (rappel des enfants qui continueront de bâtir à l’Argonne l’Eglise des peuples du monde) et salle Claude Séjourné (prêtre ami et bienfaiteur qui a permis cette rénovation du presbytère).

Merci à tous ceux et celles qui œuvrent chaque jour pour que le Christ soit reconnu dans les vies de notre quartier et annoncé par nos humbles vies de baptisés ! Que tous puissent admirer comment vous prenez soin les uns des autres, comment vous vous encouragez mutuellement, et comment vous vous accompagnez »
La Joie de l’Évangile, 99.