7 octobre 2018
Messe de rentrée paroissiale

La célébration en images

Le 7 octobre, LA PAROLE qui libère des paroles

En ce dimanche 7 octobre, jour de messe de rentrée dans notre paroisse, la Parole a libéré bien des paroles au sein de notre communauté ! Se connaître pour se reconnaître frères et sœurs dans la dynamique du synode a pris corps et a libéré d’autres paroles dès l’accueil. Par leurs témoignages, Martine, Faustin et Ghislaine ont réveillé en chacun de nous la conscience que derrière des visages qui nous semblent connus il y a toujours des vies concrètes, des prénoms, des origines diverses, des joies et des souffrances. Ils nous ont permis de toucher du doigt ce que veut dire se rendre proche de quelqu’un par de-là les apparences ! La Parole des textes bibliques du jour que le père Philippe a brièvement commentés nous parlait de cette unité du genre humain qui depuis la création se vit, se nourrit, se décline en fraternité dans nos familles et dans nos communautés ! La parole de notre Evêque, dans le message vidéo regardé et écouté, nous renvoyait en synode vers la sortie de nos enfermements, vers les hommes et les femmes de notre monde qui nous attendent bien au-delà de ce que nous pensons ! La parole des dizaines de petits groupes qui se sont constitués par-delà les bancs et les chaises de notre église est devenue flot, rivière de joies et tristesses, d’espoirs et attentes. Que de belles choses partagées – joie d’être ensemble, de vivre en famille, d’accueillir les petits-enfants... ; tristesses et angoisse d’un deuil récent, d’être séparé des siens restés au pays, d’être au chômage ou sans-papiers, l’incompréhension devant les enfants qui ne pratiquent plus... ; l’espoir que la communauté paroissiale s’intéresse aux personnes seules et isolées, que des rencontres conviviales se multiplient, que la vie du quartier prenne place dans la vie des chrétiens. Et tant et tant d’autres paroles auraient pu être dites mais que la courte durée de cette échange a du stopper ! Le repas partagé, riche des couleurs et saveurs de notre riche diversité, a permis que les échanges continuent et que l’on se reconnaisse par de-là les apparences. Cette célébration de rentrée a été une belle occasion pour que nous sortions de l’anonymat auquel nous sommes parfois renvoyés par la couleur de notre peau et les amalgames de notre société. Savons-nous que ce 7 octobre nous n’étions pas que des Blancs, des Noirs et des Jaunes... mais des hommes, des femmes, des jeunes et des enfants... d’au moins 18 origines différentes avec des histoires et des vies bien à nous... Italiens, Malgaches, Rwandais, Français, Congolais, Togolais, Portugais, Guyanais, Guadeloupéens, Laotiens, Hmongs, Guinéens, Gabonais, Camerounais, Centrafricains, Ivoiriens, Tchadiens, Martiniquais, ? Des vies, des histoires, des origines diverses appelées à donner vie à cette communauté des peuples du monde ! Une communauté appelée à être, par sa diversité, signe de l’amour de Dieu pour tous dans ce quartier ! Une communauté de disciples-missionnaires à l’école de Jésus, à l’écoute des joies et tristesses, des espoirs et doutes des frères et sœurs avec qui nous vivons ! Quel beau redémarrage pour cette année 2018 / 2019 !

7 octobre 2018
Messe de rentrée paroissiale