Célébration du pardon des enfants de la catéchèse
St Jean de Braye - St Marc - St Jean Bosco
Samedi 30 mars 2019

Célébration en images

Louer et recevoir le Pardon de Dieu avec les enfants du caté

Un beau cheminement vécu par environ une quarantaine d’enfants des paroisses st Jean de Braye, st Marc et st Jean Bosco. Ce samedi 30 mars n'était pas un samedi comme les autres. Les enfants accompagnés de leurs parents, de leurs catéchistes et du père Julien Dumont se sont retrouvés à la chapelle st François pour vivre ensemble un temps fort du pardon avec confession individuelle.

Pour une vision plus claire du pardon, tous les enfants ont participé à un Brainstorming autour du mot PARDON.

Afin de les aider à identifier dans leur vie courante, des moments où ils se reconnaissent eux-mêmes pécheur, des moments où ils se savent réconciliés et des moments où, à cause d’eux, d’autres se sont sentis perdus ou retrouvés, nous avons commencé la matinée par la projection d’un diaporama : « Pardonner est-ce possible ». Il s’agissait de bien faire comprendre aux enfants la différence entre ce qu’on appelle " péché " (séparation, rupture avec Dieu, avec les autres qui sont nos frères) de ce qui n'est qu'une erreur (faute d'orthographe) et de les aider à reconnaître les fautes qu’ils peuvent commettre avec leur corps et qui peuvent faire parfois très mal.

Une présentation qui ouvre les enfants au don du pardon de Dieu. Ils ont pu découvrir que ce n'est pas facile, mais que le pardon nous apporte beaucoup de joie, il "répare" la blessure.

Le visionnage du diaporama et la lecture de l’évangile de la brebis perdue leurs ont permis de comprendre que l’amour de Dieu n’a pas de limite. Dieu est comme le berger de l’histoire, les chrétiens sont le troupeau, la brebis perdue est le pécheur. Nous sommes tous uniques, précieux et nous comptons à ses yeux. Si l’un de nous s’égare, se perd en chemin, il part à notre recherche et quand il nous retrouve, sa joie éclate. Le pardon de Dieu nous relève et ne nous laisse pas dans notre culpabilité. Pour vivre le pardon, il faut se mettre à l’écoute de la parole de Dieu. La parole de Dieu permet de nous libérer et de nous réconcilier.

Nous avons proposé aux enfants un petit examen de conscience. Nous leur avons demandé de chercher en silence, individuellement au fond de leur cœur des choses qui ne sont pas bien et qu’ils ont faites, leurs péchés. Ils ont reçu chacun un caillou pour écrire « leurs tentations qui les éloignent de Jésus ». Ensuite ils se sont rendu par petits groupes dans l’église auprès du père Julien Dumont, père Philippe Gauthier, père Alain Pressac, père Raymond Lièvre, et père Marcel afin de recevoir le sacrement du pardon.

Après la démarche individuelle, ils ont écrit leur nom sur une brebis qu’ils viennent coller sur le panneau devant l’autel. Ils la posent sur la partie « le berger a retrouvé sa brebis ». Puis ils partent dans une salle pour un temps de prière silencieuse.

Les cailloux furent brûlés dans une grande bassine en métal pour rappeler que tous les péchés étaient pardonnés et effacés. Le pardon est une fête, une joie, un bonheur et c’est tout naturellement que nous avons terminé notre matinée par un goûter pour rassasier les petits affamés.

Nous remercions les pères Philippe, Alain, Raymond, Marcel qui nous ont rejoints pour confesser les enfants. Merci au père Julien pour ce temps de partage. Un grand merci aux catéchistes et aux parents qui nous ont accompagnés.


Nous remercions les pères Philippe, Alain, Raymond, Marcel qui nous ont rejoints pour confesser les enfants. Merci au père Julien pour ce temps de partage. Un grand merci aux catéchistes et aux parents qui nous ont accompagnés.