L' EAP

La charge d’une communauté chrétienne locale est confiée par l’Evêque à une équipe de prêtres, en coresponsabilité avec une Equipe d’Animation Pastorale (E.A.P.).
La mission de l’E.A.P. est d’animer la communauté chrétienne pour que cette dernière puisse vivre l’annonce de la Parole de Dieu, les célébrations et le témoignage évangélique de la charité.

Membres de l’ E.A.P. :

Marie-Thérèse CASENAVE
Brigitte DUPREZ
Georges GAUBEY
Rosemonde MERLIN
Bernard THOIREY


Curés "in solidum" au service du Doyenné Orléans-Est (Paroisse de Saint-Jean de Braye, Paroisse Saint Jean Bosco (Orléans Argonne) et Paroisse Saint Marc/Saint Loup (Orléans)

Père Thomas SEPULCHRE de CONDE (modérateur de la charge curiale)
Père Eric ROCHETAILLADE

de gauche à droite

Marie-Thérèse Casenave, Georges Gaubey, Rosemonde Merlin, Brigitte Duprez, Bernard Thoirey et père Éric Rochetaillade. Et au 1er plan : saint Loup !

L’EQUIPE D’ANIMATION PASTORALE (E.A.P.)

I - Préambule
a – La mission de l’Eglise
b – L’ E.A.P. au service de la mission de l’Eglise
II - Les statuts de l’ E.A.P.
II.1 – Définition de l’ E.A.P.
II.2 – Mission de l’ E.A.P.
II.3 – Composition de l’ E.A.P.
II.4 – Constitution d’une E.A.P. et modalités de proposition des membres
II.4.1 – Constitution d’une E.A.P.
II.4.2 – Modalités de proposition des membres
II.5 – Mandat et renouvellement de l’ E.A.P.
II.6 – Fonctionnement de l’ E.A.P.
II.6.1 - Rythme des réunions
II.6.2 - Contenu des réunions
II.6.3 - Animation des réunions
II.6.4 - Répartition des tâches
II.6.5 - Rôle du membre de l’E.A.P.

I - Préambule

a – La mission de l’Eglise

Communion et mission sont étroitement liés. L’Eglise a pour mission d’annoncer l’Evangile à tous les hommes. Les évêques ont rappelé dans la Lettre aux catholiques de France qu’il faut non seulement accueillir les demandes faites à l’Eglise, mais encore proposer la foi. Cette annonce de l’Evangile doit se faire au plus près de la vie des gens. Tous, laïcs et ministres ordonnés, doivent y travailler ensemble.

b – L’ E.A.P. au service de la mission de l’Eglise

La création des E.A.P., décidée dans la cadre du Synode diocésain de 1990, est l’un des moyens que l’Eglise diocésaine se donne en vue d’accomplir sa mission, dans un contexte où la paroisse, cellule de la vie ecclésiale, est en mutation : « Dans la situation actuelle (…), a écrit Jean-Paul II, on doit favoriser l’adaptation des structures paroissiales (…), surtout en favorisant la participation des laïcs aux responsabilités pastorales ». (Les laïcs fidèles du Christ, N° 26).

II – Les statuts de l’ E.A.P.

II.1 – Définition de l’ E.A.P.

L’ E.A.P. est un groupe de chrétiens mandatés par l’évêque pour apporter leur concours à l’exercice de la charge pastorale du curé, « pasteur propre » de la paroisse ou d’un prêtre modérateur. Bien qu’ils soient issus de la communauté paroissiale elle-même, les membres de l’ E.A.P. reçoivent une mission qui les situe avec le curé comme envoyés à la communauté, en « vis-à-vis » de la communauté, à son service.
L’ E.A.P. ne remplace pas le curé. Dans un secteur pastoral, l’équipe participe étroitement à la mission de l’Eglise locale dans la fidélité aux orientations diocésaines. Elle s’efforce, avec le curé, de décider, de mettre en œuvre et de coordonner les activités habituelles et exceptionnelles de la paroisse.

II.2 – Mission de l’ E.A.P.

L’ E.A.P. a pour mission de promouvoir et de coordonner, avec le curé, la vie paroissiale dans ses différents aspects.
Une E.A.P. est un organe de synodalité. C’est aussi une équipe fraternelle en elle-même et avec tous. C’est également une équipe d’animation, c’est-à-dire qu’elle ne doit pas centraliser tout ce qui se vit dans la (ou les) communauté (s) paroissiale (s). Elle n’a pas à se substituer à la responsabilité de chaque catholique. Elle ne fait pas tout par elle-même, mais elle veille à promouvoir la participation de chacun.
L’ E.A.P. est au service de la vie et de la mission de la (ou des) communauté (s), pas au-dessus.
Sous la responsabilité du curé et avec lui, l’équipe d’animation pastorale prend soin de la (ou des) communauté (s), en stimulant l’évangélisation et en approfondissant la communion en Eglise.

II.3 – Composition de l’ E.A.P.

Une E.A.P. est une équipe restreinte (environ 6 personnes) composée : du curé de la (ou des) communauté(s) paroissiale(s)de ministres, prêtres ou diacres nommés dont la mission principale est paroissiale de fidèles laïcs du Christ, proposés selon des modalités définies.

II.4 – Constitution d’une E.A.P. et modalités de proposition des membres

II.4.1 – Constitution d’une E.A.P.
La communauté paroissiale est informée du projet de mise en place d’une E.A.P. et de la modalité du choix des membres de l’ E.A.P.

II.4.2 – Modalités de proposition des membres. On ne se porte pas candidat, une personne est appelée pour ce service ; La (ou les) communauté (s) paroissiale (s) propose (ent) des noms en tenant compte des exigences ainsi que de la nécessaire diversité ;
On veillera à ce que les personnes proposées puissent se répartir les différentes tâches ;
Le curé prend contact avec les personnes citées pour appeler ;

II.5 – Mandat et renouvellement de l’ E.A.P.
La composition de l’ E.A.P. est adressée au vicaire général. Il en est de même lorsque intervient le renouvellement d’un ou plusieurs membres.
Une lettre de mission est rédigée pour l’ensemble de l’équipe. Chaque membre en reçoit une copie.
Un envoi en mission est célébré en assemblée liturgique.
La durée de la mission est de trois ans, renouvelable une fois.
Le renouvellement de l'équipe, qu'il soit partiel ou total, s'effectue en veillant à assurer une certaine continuité.
En cours de mandat, il est possible de démissionner pour quelque raison que ce soit.

II.6 – Fonctionnement de l’ E.A.P.

II.6.1 - Rythme des réunions
Pour remplir sa mission, l’ E.A.P. a besoin de se retrouver régulièrement. Dans un contexte normal, une réunion toutes les trois semaines semble être un bon rythme.

II.6.2 - Contenu des réunions
Quatre repères à moduler selon les priorités du moment :
1 – Lecture et partage de la parole de Dieu et/ou prière ;
2 – Gestion de la vie quotidienne de la (ou des) communauté (s) paroissiale (s) ;
3 – Regard sur la vie du quartier, de la ville ;
4 – Choix des actions à susciter ou à soutenir et choix des personnes à appeler pour que la (ou les) communauté (s) paroissiale (s) remplissent la mission de l’Eglise.

II.6.3 - Animation des réunions
Le prêtre, avec lequel travaille l’ E.A.P., est le curé de paroisse, et, quand plusieurs curés sont solidairement responsables de la paroisse ou de plusieurs paroisses, le curé modérateur, ou un autre curé délégué par celui-ci.
Le curé peut nommer, dans l’ E.A.P. », un « coordinateur de l’équipe » pour l’aider dans l’animation.
Chaque réunion fait l’objet d’un compte rendu, établi par l’un des membres, « secrétaire permanent » ou « tournant ». Les comptes rendus figurent dans un cahier ou un classeur, mémoire du travail de l’ E.A.P. et de la vie de la (ou des) communauté (s).

II.6.4 - Répartition des tâches
Il est important que soit explicité le rôle de chacun des membres de l’ E.A.P. tout en rappelant que tous doivent garder le souci de la vue d’ensemble de la vie et de la mission de la (ou des) communauté (s) paroissiale (s).
Dans la répartition des tâches au sein de l’ E.A.P., on veillera à ce que soient assurés les services suivants :
Annoncer l’Evangile (marturia) : la catéchèse et le catéchuménat (enfants, jeunes et adultes) ; les liens avec les propositions d’évangélisation des mouvements et des services, des aumôneries, des écoles catholiques et des initiatives diverses.
Célébrer le Salut (leitourgeia) : équipes liturgiques ; préparation aux sacrements, funérailles, liens avec les groupes de prière, etc.
Servir la vie des hommes (diaconia) : l’attention aux pauvretés ; les actions de solidarité ; la présence auprès des malades, la coopération missionnaire, le Secours Catholique, le C.C.F.D., les associations caritatives.
● Le service de la gestion des biens et des personnes : la comptabilité, la gestion des personnes salariées, la gestion des bâtiments, toutes les questions matérielles. Ce service est normalement assuré par l’économe paroissial qui doit faire partie de l’ E.A.P.
● D’autres services doivent aussi être assurés : La communication et l’information à l’intérieur de la (ou des) communauté (s) ; mais aussi les relations publiques, les événements locaux, la diffusion des informations décanales et diocésaines …

II.6.5 - Rôle du membre de l’ E.A.P.
Pour chacun de ces services, le rôle de membre de l E.A.P. n’est pas d’en être l’exécuteur, mais le veilleur et d’en porter le souci afin que cette part de la mission et de la vie de la (ou des) communauté (s) paroissiale (s) soit réellement assumée.

L’EQUIPE D’ANIMATION PASTORALE (E.A.P.)

Les E.A.P. dessinent de nouveaux traits du visage de l’Eglise. Elles sont une contribution pour mieux vivre l’Eglise, communion missionnaire dans la diversité et la complémentarité des services et des ministères. Il s’agit donc tout simplement de mettre en œuvre ce que le Concile Vatican II nous a aidés à redécouvrir et à approfondir du mystère de l’Eglise. Il s’agit aussi de le comprendre et d’en être convaincus, car en dehors de cette perspective théologique missionnaire, il est impossible de comprendre le sens et la portée de la mise en place des E.A.P.
Gérard Daucourt, évêque de Nanterre


5 ans – Un peu d’histoire
La première réunion remonte au 4 octobre 2006. Père Nicolas SOUCHU, alors vicaire général, en a été son administrateur durant la première année, avec Père Thomas SEPULCHRE comme prêtre. Dans l’équipe, il y avait alors quatre membres.
La saison 2007/2008 a vu l’arrivée de Père Stanislas de CHRISTEN qui était « un peu plus référent » que Père Thomas SEPULCHRE.
Novembre 2008, un cinquième membre est venu se joindre aux quatre autres.
Janvier 2009, suite à l’ordination épiscopale de Père Nicolas SOUCHU entraînant quelques changements au sein du diocèse, Père Stanislas de CHRISTEN nous a quittés pour rejoindre son nouveau ministère, le « Pôle Rive de Loire ».

Depuis, c’est Père Thomas SEPULCHRE qui est le « pasteur propre » de notre paroisse.
Nous voici maintenant dans la saison 2011/2012 avec l’arrivée de Père Eric ROCHETAILLADE et son implication dans l’E.A.P., mais pas uniquement dans l’E.A.P. fort heureusement.

50 réunions en cinq ans
L’E.A.P. c’est quoi ? C’est un groupe de chrétiens, qui au nom de leur Baptême, sont mandatés par l’évêque pour apporter leur concours à l’exercice de la charge pastorale du curé « pasteur » de la communauté paroissiale.
Les membres laïcs de l’E.A.P. sont appelés pour ce service, appelés pour trois ans, renouvelables une fois.

5 membres
Le rôle de membre de l’E.A.P. n’est pas d’être l’exécuteur de chacun des services assurés par l’E.A.P. mais d’être le veilleur et d’en porter le souci afin que cette part de la mission et de la vie de la paroisse soit réellement assumée.
Les membres de l’E.A.P. se répartissent les différents domaines sur lesquels portera l’attention de chacun, la responsabilité de l’équipe ne se limite pas à un domaine particulier : elle est globale et s’exerce, à l’intérieur d’une seule et même paroisse, sur l’ensemble de l’action pastorale qui se trouve définie par la charge pastorale du curé.
A la fin de la saison 2011/2012, une partie de l’équipe, quatre membres sur cinq, sera à renouveler pour assurer une certaine continuité.

1 000 points examinés concernant quelque 400 sujets différents
Autant de sujets et de points aussi variés que la réparation d’un éclairage ou la tonte d’une pelouse en passant par la visite pastorale de Monseigneur FORT, ECCLESIA45, le questionnaire du dimanche des vocations, la mise en place du site Internet ou encore le pèlerinage à Chartres sans oublier ce qui touche de près ou de loin aux finances ou à la gestion de notre paroisse.

Les différents référents depuis la création de l’ E.A.P.

-
Père Nicolas SOUCHU, Vicaire général du diocèse d’Orléans, administrateur de la paroisse, d'octobre 2006 à juin 2007
- Pères Stanislas de CHRISTEN et Thomas SEPULCHRE, Curés au service du Doyenné Orléans Est, de septembre 2007 à janvier 2009
- Père Thomas SEPULCHRE, Curé de paroisses au service du Doyenné Orléans Est, de janvier 2009 à septembre 2011
- Père Éric ROCHETAILLADE, Curé "in solidum" au service du Doyenné Orléans Est, depuis septembre 2011

Nombre de réunions tenues depuis la création de l’ E.A.P.

Du 4 oct. 2006 au 22 juin 2007: 10
Du 12 sept. 2007 au 3 juil. 2008 : 13
Du 5 sept. 2008 au 18 juin 2009 : 11
Du 16 sept. 2009 au 22 juin 2010 : 8
De sept. 2010 à juin 2011 : 8
Total général : 50

L’E.A.P. a donc tenu 50 réunions depuis sa création. La durée moyenne d’une réunion est d’un peu plus de deux heures.


Le passage du témoin entre les anciens membres de l'EAP et les nouveaux a eu lieu officiellement au cours de la messe familiale de rentrée paroissiale du dimanche 7 octobre 2012.

Père Éric Rochetaillade reste le référent de l'EAP de notre paroisse composée de Rosemonde Merlin et Guy Pasquet, anciens membres, et de Marie-Thérèse Cazenave, Brigitte Duprez, Georges Gaubey et Bernard Thoirey, nouveaux membres.