Vous êtes ici: ADORATION
Retour à: LITURGIE ET PRIERE
Généralités:

ADORATION


Tous les jeudis soir de 18h à 19h00
à la chapelle du St Sacrement de l’église St Marc

« Le Père cherche des adorateurs en esprit et en vérité ».
Jean 4.23-24




L’adoration eucharistique est une prière, un dialogue intime avec Jésus réellement présent sous les apparences du pain consacrée (le Saint-Sacrement).
C’est un face à face avec le Christ.
« Je l’avise et il m’avise » répondit simplement un paroissien du saint Curé d’Ars qui l’interrogeait sur ses nombreux et longs temps d’adoration

Il n’y a pas de technique miracle pour bien adorer. Voici quelques conseils pratiques :

Tu es entré dans ce lieu de prière où tu rencontres Jésus dans la Présence eucharistique. Entre maintenant dans ton cœur, dans la partie la plus intime de ton être.

C’est le silence autour de toi.
Fais silence en toi.
Fais taire toutes les voix qui sont en toi, ne cours pas après les pensées inutiles. Tes problèmes, tes préoccupations, tes angoisses, ne les garde pas pour toi mais offre-les à Jésus.
Pendant ce temps d’adoration, occupe-toi bien de Lui, Lui prendra soin de toi, bien mieux que tu ne pourrais le faire toi-même.
Demande une grâce d’abandon, de confiance.

Pose un regard sur Jésus Eucharistie.
Commence à faire parler ton cœur, commence à aimer Celui qui nous a aimés le premier.

Evite de prononcer des prières seulement avec les lèvres sans t’arrêter sur les paroles que tu dis. Evite de lire la Bible les pages les unes après les autres durant tout le temps de ta prière. Entre dans la prière du cœur. Choisis un verset de psaume, une phrase évangélique, une petite prière simple et répète-la avec le cœur, doucement, continuellement jusqu’à ce qu’elle devienne ta prière, ton cri, ta supplication. Choisis-la selon ce que tu vis actuellement.
« Coeur de Jésus, j’ai confiance en toi »,
« Mon Père je m’abandonne à toi »,
« Jésus, fils du Dieu vivant, prends pitié de moi pécheur »,
« Jésus je t’aime »,
« Jésus, mon Berger, Tu es avec moi, tu es ma vie »,
« Mon Amour »,
« Jésus Amour »,
« Jésus doux et humble de cœur »….

Ne passe pas tout ce temps à te lamenter ou à demander.
Entre dans l’action de grâce, dans la reconnaissance. Au lieu de considérer ce qui te manque, rends grâce pour qui tu es, ce que tu as. Rends grâce pour ce qui te sera donné demain.

Tu peux être pris par la fatigue ou les distractions.
Courage ! A peine t’en rends-tu compte, recommence doucement la prière du cœur. Demande l’aide de l’Esprit Saint pour qu’il soit ta force dans ta faiblesse et qu’il devienne toujours plus ton maître intérieur.

Jésus est au centre de l’Eglise.
Il veut être le centre de ton existence.
En Le regardant, apprends peu à peu à passer du « Je » au « Tu », de la volonté de réaliser tes projets au désir et à l’accueil de Sa volontés sur toi.

Il est exposé solennellement.
Accueille la lumière qui émane de sa présence. Comme le soleil réchauffe et fait fondre la neige, de même, si tu t’exposes à Lui, Il pourra continuer à illuminer les ténèbres qui enveloppent ton cœur, jusqu’à les dissiper complètement.

Il se cache sous les apparences simples et pauvres du pain.
Il vient à toi pauvre, pour que tu puisses apprendre à accueillir dans la vérité tes pauvretés et celles de tes frères.

Tu es dans le silence, reste dans le silence.
Marie, Etoile du Matin et Porte du Ciel est auprès de toi, sur ton chemin ; elle t’indique la route et t’introduit dans la chambre du Roi. C’est Elle qui te fera comprendre, dans le silence, qu’en regardant Jésus, tu découvriras la présence de la Trinité en toi. Tu pourras expérimenter dans ta vie la parole du Ps 34 :

« Qui regarde vers Lui resplendira
sans ombre ni trouble au visage ».



L’adoration eucharistique pour devenir ce que nous sommes [93 KB] Père Philippe Blanc

L’adoration du Saint-Sacrement [69 KB]
P. Florian Racine