Vous êtes ici: QUELQUES PRIERES
Retour à: LITURGIE ET PRIERE
Généralités:

PRIERE



Prières à Marie


Cliquez sur le lien suivant :
Prières à Marie



Prières de Ste Faustine

Cliquez sur le lien suivant :
Miséricorde Divine


Prière à l'Esprit Saint

Cliquez sur le lien suivant :
Prières à l'Esprit Saint


ILS ETAIENT TOUS ASSIDUS A LA PRIERE




Dimanche 19 février 2012

Accueil

Temps d’accueil au fond de l’Eglise où nous est proposé des boissons chaudes ou fraîches, gâteaux, pains au chocolat…. C’est un temps convivial où chacun prend le temps de discuter.
Puis nous nous installons devant l’autel, assis en demi-cercle. La consigne : pas de personnes assises derrières. Nous sommes environ 25 participants.

TEMPS D'ENSEIGNEMENT

Nous commençons par un chant invoquant l’Esprit Saint :

Viens Esprit de Sainteté,
Viens Esprit de Lumière,
Viens Esprit de Feu,
Viens nous embraser.

Puis le Père Thomas prend la parole : cette initiative de l’EAP répond à la lettre pastorale de notre Evêque, Monseigneur Blaquart. Cette démarche est proposée aux paroissiens quelques jours avant d’entrer en carême et répond à l’un des piliers de la foi Chrétienne : PRIER.

Sœur Monique ROULLEAU, (Sœur de l’assomption) nous propose un temps d’enseignement. Voici quelques notes :

- Prier c’est passer du cœur sensible (là où se trouve tous nos tourments) au cœur profond,
- Prier avec le cœur, mais aussi avec le corps :
- être dans le calme, bien installé,
-progressivement sentir la respiration s’apaiser et prendre un rythme régulier,
-se tenir debout, se prosterner ? peu importe. L’essentiel est que cette attitude est un sens pour soi-même.

- Prier comment ?

- Chacun à sa propre façon de débuter la prière (un signe de croix, invocation à l’Esprit Saint…,
- Ne pas passer trop de temps à chercher une parole de Dieu,
- Les lectures du jour proposées par la liturgie sont faîtes pour nous, elles nous viennent nous « toucher »,
- Le psaume du jour : il y a un mouvement. Le psalmiste parle et nous répondons.

- Quelques pièges insufflés par le Malin :

- Pas de temps pour prier,
- Il a une fâcheuse tendance à séparer l’Ivraie du Bon Grain. Alors que les 2 poussent ensemble . Il nous faut accepter en nous même nos imperfections.



PRIERE A MEDITER

Proposition d’une prière à méditer et qui est proposé au catéchuménat pour le baptême des Adultes :

C'est le Christ lui-même qui vous protège par le signe de son amour,
Appliquez vous à le connaître et à le suivre.

Que vos oreilles soient marqués de la croix,
Pour que vous écoutiez la voix du Seigneur.

Que vos yeux soient marqués de la croix,
Pour que vous voyez la lumière de Dieu.

Que votre bouche soit marquée de la croix,
Pour que vous répondiez à la Parole de Dieu.

Que vos épaules soient marquées de la croix,
Pour que vous portiez joyeusement l'Evangile du Christ.

Que votre coeur soit marqué de la croix,
Pour que le Christ habite en vous par la foi.

Afin que vous ayez la vie pour les siècles des siècles.

TEMPS DE PARTAGE


Temps de partage en petit groupe au cours de 5 ou 6.

TEMPS DE PRIERE PERSONNELLE


Tout simplement les mains ouvertes devant toi Seigneur, dans le silence, sans lire de texte. Et pourquoi ne pas terminer tout simplement par la prière enseignée par Jésus : Notre Père.

QUELQUES TEMOIGNAGES

Notre Evêque nous a rappelé par sa lettre l'importance de la prière. Ce dimanche matin Soeur Monique nous a expliqué clairement comment prier. Souvent notre prière est superficielle. La vraie prière touche le coeur profond là où est Dieu.
Il faut prendre le temps, s'installer confortablement pour rencontrer Dieu.

Annie.

Cela me coutait de venir à 9H00 ce dimanche avant la messe...mais quelle découverte et quel plaisir ! L'enseignement de soeur Monique fut passionnant ! Ses conseils autant pour les difficultés que pour la mise en pratique de la prière sont précieux. Le temps de partage qui a suivi en petit groupe de 5 personnes fut très enrichissant et établit dans une belle fraternité.

Isabelle

Après un bref mais profond et percutant enseignement de Soeur Monique, chacun partage en petits groupes les difficultés rencontrées dans sa prière personnelle, mais aussi les trouvailles : louange, action de grâce, intercession...(dommage qu'il n'y ait pas eu de rapporteur).
Après la messe plusieurs ont pu témoigner combien ce temps de préparation avant la messe avait été fécond. Il leurs avait permis de vivre plus profondément cette belle et bonne Eucharistie... dans leur "coeur profond".

Jean Philippe

Ma galerie


ILS ETAIENT FIDELES A LA COMMUNION FRATERNELLE



Dimanche 22 AVRIL 2012

AU COURS DE LA FETE DE ST MARC EVANGELISTE

Dès 9 h 30 les paroissiens arrivent.
Nous prenons le temps de discuter
autour d'une boisson chaude ou d'un jus de fruit
accompagnés de quelques viennoiseries.

Nous sommes une vingtaine.


A 10 h nous nous rassemblons près de l'autel pour écouter l'enseignement de Dominique VASSET (Bibliste)

Les débuts de la vie de l’Eglise, après l’Ascension de Jésus, ont été simples.
« Tous, d’un même cœur, étaient assidus à la prière »(Actes 1, 14)
et
« ils se tenaient fraternellement tous ensemble » (2, 1).

C’est sur cette petite communauté rassemblée et priante qu’est descendu l’Esprit de Pentecôte.
C’est le même Esprit du Christ Ressuscité qui, aujourd’hui comme hier,
veut conduire l’Eglise dans sa marche et ne cesse d’agir dans les cœurs.
(Extrait de la lettre pastorale 2011 de Mgr BLAQUART)

La lettre pastorale de Mgr Jacques BLAQUART nous invite à réfléchir sur
les 2 piliers de notre vie Chrétienne que sont la prière et la vie fraternelle.

1° « ils étaient tous assidus à la prière » (Actes 1, 14).
Nous avons approfondi ce thème en paroisse, le dimanche 19 février le matin avant la messe ,
avec un enseignement de Sr Monique ROULEAU puis un partage en petits groupes.
Vous retrouverez le résumé, sur ce site, dans la page « Prière ».

2° « ils étaient fidèles à la communion fraternelle » (Actes 2, 42).
C’est ce que nous allons approfondir en cette matinée 22 avril,
jour de la fête de notre paroisse St Marc.



Dominique VASSET, bibliste
nous éclaire sur le passage d’Evangile de St Luc 10, 38-42 « Marthe et Marie ».

Mais d’abord il faut resituer ce passage dans la logique de la construction de cet Evangile :

- Parabole du Bon Samaritain : « faire pour l’autre. Cependant veiller à faire ce dont l’autre a réellement besoin »,
- Marthe et Marie, « Ecoutez »,
- Le « Notre Père » : « Seigneur apprends nous à prier »,
- L’ami opportun : « demandez et vous recevrez »,
- Efficacité de la prière : « vous recevrez l’Esprit Saint ».

Marthe et Marie :

Marthe est absorbée par les multiples soins du service.
Marie est assise aux pieds du Seigneur, elle écoute sa parole.
Jésus dit à Marthe : « tu te soucies et t’agites pour beaucoup de choses ;
pourtant il en faut peu, une seule même ».

Cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus rien faire, qu’il faut être contemplatif….
Non. Mais comme Marie, il faut d’abord ECOUTER.
ECOUTER DIEU
à travers sa parole et à travers les autres.

C’est au travers de cette écoute que nous sommes assurés de ne pas faire ce que nous avons nous même décidé pour l’autre, ce que nous avons-nous-même décidé pour notre paroisse.
C’est au travers de cette écoute que nous pouvons aider l’autre, aider notre paroisse.
C’est au travers de cette écoute que nous pouvons faire ce qui est BON pour l’autre, ce qui est BON pour notre paroisse.

Puis un temps de partage en petits groupes nous permet de nous interroger sur nos petites communautés fraternelles de FOI.

Le livre des apôtres parle d'un jeune Jean surnommé Marc au chapitre 12 verset 12 :

- l'apôtre Pierre cherche à rejoindre la communauté "des frères" après sa libération miraculeuse de prison, "et se dirige vers la maison de la mère de Jean surnommé Marc, où un grand nombre de disciples étaient réunis et priaient."

- Marc accompagne Barnabé et Paul sur l'île de Chypre pour faire connaître la Bonne Nouvelle de Jésus Christ. Puis, Marc rejoint Pierre à Rome. Marc recueille la prédication de Pierre dans un livret que nous appelons l'Evangile selon saint Marc.

- Parce que cet évangile commence par la pédication de Jean Baptiste au désert, Marc est traditionnellement représenté par le symbole du lion, animal du désert.

LES PHOTOS :

Ma galerie